titre

    La Chirurgie de la Face et du Cou et l’ORL constituent aujourd’hui une spécialité unique médico-chirurgicale très vaste.

Nous proposons une prise en charge diagnostique des désordres fonctionnels
portant  sur l’oreille (surdité – vertiges- acouphènes), la voix (dysphonie…) la pathologie nasale (obstruction nasale, sinusites…),le ronflement,  la pathologie de la thyroïde et des glandes salivaires (parotides et glandes sous maxillaires), les anomalies ganglionnaires cervicales (adénopathies) …

Nous offrons également une prise en charge chirurgicale spécialisée
La surdité bénéficie aujourd’hui des progrès de la technologie, les prothèses ossiculaires utilisent des matériaux stables et  bien tolérés. L’introduction récente des implants d’oreille moyenne ouvre des perspectives de traitements fantastiques.            La chirurgie du tympan (perforation) et des otites chroniques (cholestéatome) est standardisée.

La thyroïde  profite des avancées diagnostiques de l’imagerie et de la cytoponction mais l’exérèse chirurgicale reste nécessaire dans de nombreuses situations.

La prise en charge des cancers cutanés du visage nécessite  une étroite collaboration entre le dermatologue qui diagnostique la lésion, le chirurgien qui en fait l’exérèse, et l’anatomopathologiste qui valide la qualité de l’exérèse et de ses limites (biopsie extemporanée), et affine le résultat histologique.

La chirurgie des glandes parotides et sous maxillaires est actuellement bien codifiée. Les rapports anatomiques précis entre les différents éléments nobles de la région permettent d’excellents résultas fonctionnels et esthétiques.

La chirurgie de l’obstruction nasale est volontiers pluri factorielle. Elle pourra porter sur le traitement d’une malposition de la cloison, vers une réduction de taille des cornets inférieurs ou de l’exérèse de lésion oblitérante (polypes par exemple).

Les troubles de la voix  bénéficient de traitement spécifique  sous microscope opératoire permettant une parfaite précision du geste chirurgical. La phono-chirurgie doit toujours être entourée d’une rééducation orthophonique.

Le ronflement peut être traité soit par radiofréquence soit par chirurgie conventionnelle.

La chirurgie réparatrice de la face (cicatrices ou lésions diverses) nécessite une parfaite connaissance anatomique, notamment pour optimiser les résultats cosmétiques.
Ces bases anatomiques  et l’expérience de la chirurgie de la face permettent aujourd’hui, aux ORL de logiquement se positionner dans le développement de la médecine et la chirurgie esthétique du visage.

 

 

 
 
Mentions Légales
Dernière Mise à Jour le 18-05-2012